Cavern Club

Cavern Club

Tes cheveux de sirène, avec la houle,
Des briques humides de Liverpool
M’éloignent des quais de la Mersey,
De tous ces clubs où l’on traînait.

 

Des stocks de souvenirs, loin des docks,
Et les tempêtes qui craquent ma coque ;
J’avais perdu l’âme vagabonde,
J’avais mis le cap en eaux profondes.

 

Avalé par la musique, à Cavern Club,
J’ai sorti mon carnet entre deux Buds ;
Tu m’as pris la main dans ta robe d’or,
L’inspiration comme une chasse au trésor.