Des falaises pourpres

Des falaises pourpres

Le vent marin se joue des falaises pourpres.
Les landes de mon cour soulagé se colorent.
Les branches des baobabs déchirent le ciel.
Et quand je te vois,
De la terre ocre jaillit le soleil.