Photopoemes de Anne et Christophe MATHIEU

Photopoèmes

 Tutoyer l'invisible

 Ensemble

 A l'errance

 Passeurs d'émotions

 Naturel

 Vibrations des sens

 

Galerie photos des expositions précédentes

L’idée du “Photopoème“ 

Anne et Christophe sont deux artistes Stéphanois qui créent ensemble depuis 2007. Ils se rencontrent alors qu'ils travaillent tous deux avec leur propre média. Lors d'une exposition des photographies de Anne, on propose à Christophe d'exposer ses textes. Ainsi naîtront les premiers photopoèmes. Les photopoèmes s'ébauchent principalement durant leurs pérégrinations. Anne et Christophe sont en constante recherche de poésie, de la magie qui nous entoure mais que l'on ne voit pas ou plus. Egalement en quête de leur propre personnalité, ils tentent sans doute à travers leurs créations de savoir réellement qui ils sont. Le souci de l'authenticité est une base essentielle de leur travail. La cohésion et l'harmonie du mélange de leurs médias également.

Les photopoèmes sont répartis en 6 galeries :

- Tutoyer l'invisible

les photopoemes - rubrique Tutoyer l'invisibleQuelques jours après notre arrivée, un matin tôt, nous souhaitions observer le lever du soleil. Près de notre appartement, il y a une montée d’escalier qui débouche sur les toits, nous offrant une vue magnifique sur le mont des oliviers, et l’ensemble de la vieille ville de Jérusalem. Nous y sommes allés. Il n’y avait pas un bruit. À peine un filet d’air. Le soleil s’est levé. Autour de nous cette énergie impalpable. Elle a été présente avec nous durant tout notre séjour.

"Tutoyer l’invisible"

Il y a eu, tout d’abord, ce qu’on nous a expliqué avant le départ, ce qu’on a lu, ce qu’on a vu, puis nous sommes arrivés ... Comme d’habitude, nous avons marché. Beaucoup. Tous les jours ; immersion volontaire afin d’explorer nos ressentis, loin des explications. Puis, au bout de quelques jours, on a écrit, on a photographié.
Derrière les pierres, au-delà du visible, au plus profond de soi, des résonances… Les têtes s’agitent et tanguent, d’un côté, de l’autre. Plus loin, des clameurs. La nuit, on entend des chants sous les étoiles, des chants intérieurs. Puis on s’envole, au-delà des collines, et ce chant s’insinue dans chaque cellule de nos corps. Il vient du désert. Là, juste derrière nous. Avec le vent chaud, des voix, Jérusalem… On marche. Des ruelles silencieuses. Tôt le matin, tard le soir, la nuit. C’est à ce moment-là que tout est présent, que tout vient à nous, du plus profond des âges et, certainement, du plus profond de nos corps. Où se situe la différence entre ce qu’on voit et ce qu’on ressent ? Est-ce que je vois ce que je ressens ? Parfois, on se laisse aller à l’errance, on déambule, alors on te rencontre et on s’interroge ... Qui sommes-nous en ta présence, Jérusalem ?
Jérusalem nous rappelle sans cesse que l’homme est en quête d’une réalité pour donner un sens à sa vie. Pourtant, sans doute davantage ici qu’ailleurs, on tutoie constamment l’invisible.

- Ensemble

les photopoemes - rubrique EnsembleSe tenir la main, se toucher, s’accoler. Ensemble. Réunion volontaire ou simple manipulation humaine, on découvre dans cette galerie des gens et des objets rassemblés. Unis depuis toujours ou juste pour un instant, les hommes et les objets rassemblés semblent renvoyer la solitude. L’ensemble peut apparaître sécurisant et protecteur. Dans nos ensembles cependant, rien n’est uniforme. Chacun a ses propres pensées. Tout le monde peut se comporter de façon différente. Par la couleur, par la stature, par la lumière, notre galerie Ensemble est composée d’hommes et d’objets uniques.

- A l'errance

les photopoemes - rubrique A l'erranceQui n’a jamais rêvé de s’en aller ? Se laisser guider par les étoiles et les vents. Comme les grands découvreurs. Ouvrir une voie, tracer un chemin, qu’il soit physique ou spirituel, peu importe. Un jour, mon ami Francis m’a dit, alors que j’étais perdu et que je le rencontrais pour la première fois, que l’on percevait mieux sa propre personnalité dans des lieux d’infinité. J’étais face à l’Océan. A la rencontre de moi-même. Au plus près de celui que je suis. A l’errance.

- Passeurs d’émotions

les photopoemes - rubrique Passeurs d'émotionsLe passeur, c’est celui qui transmet un message. Parfois, il en a conscience. Parfois pas. On pense évidemment aux grands sages, aux grands maîtres qui transmettent des messages profonds et lointains. De manière générale, les gens pensent que c’est l’expérience de la vie qui apporte des réponses. C’est souvent vrai. Mais pas tout le temps. Nous avons rencontré des passeurs d’émotions jeunes et sans expériences, des passeurs d’émotions très éloignés des vieux sages érudits. Celui qui transmet n’est pas forcément celui qu’on croit.

- Naturel

les photopoemes - rubrique NaturelLoin des hommes et de son activité, la nature à l’état pur se sert de ses propres artifices et nous propose ses plus belles images. Plantes exotiques et sables cosmopolites, couleurs vives, palmiers secoués par les Alizés et pleine lune aux Caraïbes. La galerie Naturel nous rappelle souvent d’où l’on vient. Loin des constructions et loin des turpitudes de l’existence, ici tout n’est qu’apaisement. La poésie de l’existence terrestre.

- Vibrations des sens

les photopoemes - rubrique Vibrations des sensDes lumières artificielles se mêlent aux rayons du soleil. La ville est le lieu d’habitation de la plupart des hommes sur la planète. Rassemblés, ils travaillent, circulent, construisent et inventent tous les jours. Cette galerie nous envoie à la recherche de la poésie dans un univers qui en semble dépourvu, à première vue. Car en prenant le temps, en levant la tête, on s’aperçoit que la poésie est là, au coin d’un bloc, au cœur d’un quartier, sur les murs ornés de fresques à San Francisco ou à Valparaiso. On s’aperçoit que la poésie est là lorsque les lumières colorées des vitres du Palais des Congrès de Montréal s’étalent sur les rampes des escalators. Vibrations des sens, c’est un peu la galerie de la magie que l’on ne remarque pas ou plus et qui est pourtant devant nos yeux.

 

 

 
Facebook Rejoignez nous sur Facebook |   twitter Rejoignez nous sur Twitter | Facebook j'aime cette page |   Instagram Rejoignez nous sur Instagram