Tant d'aventures

J'ai marché pour découvrir le monde,
Laissé les doutes envahir les ombres,
Cherché la lumière au-delà des mers,
Nos sourires à la surface des ondes.

Les branches des grands pins s'agitent,
Bringuebalées par les vents du sud.
Dans mes rêves, la mer Morte se grise,
M'entraîne sous d'autres latitudes.